Matthieu Rodriguez, 36 ans, a déjà tourné une dizaine de courts-métrages depuis qu’il s’est lancé dans le cinéma il y a un an et demi. Un nouveau est actuellement en train d’être mis en boîte à Granville. Son titre : « Ô Capitaine ! Mon Capitaine ».

Matthieu Rodriguez est derrière la caméra.©Myriam.Gantet

Matthieu Rodriguez est derrière la caméra. ©Myriam.Gantet

Matthieu Rodriguez et son père.©DR

Matthieu Rodriguez et son père.

C’est le destin qui a amené Matthieu Rodriguez à Granville. « Je cherchais désespérément un voilier pour mon court-métrage, raconte le réalisateur originaire de la région parisienne. Et je suis tombé par hasard sur celui d’Érick Mouchoux sur la plateforme de location AirBnB ! »

Ni une ni deux, le vidéaste qui a déjà tourné deux scènes en intérieur de « Ô Capitaine ! Mon Capitaine ! » dans sa région « descend » dans la cité corsaire. Il y passe un week-end avec sa compagne par ailleurs assistante réalisatrice du film. Charmé par le décor « fabuleux » de la ville, le couple effectue des repérages et rentre chez lui. Les semaines suivantes sont chargées : planification du tournage à venir, recherche de financements, etc.

« C’est l’histoire d’un homme qui a un rêve : faire le tour du monde à la voile. Il le partage avec son enfant de 7 ans mais meurt avant de le réaliser. C’est finalement son fils qui le fait  pour lui lorsqu’il est adulte. » Le synopsis tient à cœur à l’homme de 36 ans qui n’est autre que le fameux enfant dans la vraie vie. « Très peu de choses sont fausses dans ce film, assure Matthieu Rodriguez. Même les noms sont vrais ! Mon père est né à Oujda, au Maroc, en 1952. Il était un pilier pour moi. Une partie de moi est partie avec lui en mai dernier lorsque la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive), la maladie qu’il avait, l’a emporté. »

Avec son film, Matthieu Rodriguez souhaite mieux faire connaître la maladie chronique inflammatoire des bronches. « La BPCO est incurable ! Il est important qu’elle soit détectée très tôt. Cela peut permettre de vivre plus longtemps. Il faut savoir que c’est une maladie qui tue 17 000 personnes par an en France. Elle est, dans 80 % des cas, causée par le tabac. »

L’homme, qui a déjà reçu beaucoup de messages d’encouragements depuis la création de la page Facebook de son film, tournera à Granville avec son équipe les 11, 12, 18 et 19 janvier. Le film devrait être finalisé en mai 2020.

Matthieu Rodriguez réalise un film à Granville.©Myriam.Gantet

L’acteur interprétant le père du réalisateur, à gauche, et une photographie du père de Matthieu Rodriguez, à droite. ©Myriam.Gantet

Le tournage du film de Matthieu Rodriguez a commencé en novembre 2019.©Myriam.Gantet

Aucun des personnages du film n’a été inventé. ©Myriam.Gantet

Deux scènes ont été tournées en région parisienne en novembre 2019. ©Myriam.Gantet