Très attachée à Granville, Anne ZASTAWNY – responsable commerciale de la pâtisserie et chocolaterie A LA TENTATION – entend faire rayonner le savoir-faire de son mari, Laurent. Et la notoriété de la cité maritime à l’international, à travers l’emblématique bulot de Granville, le petit frère en chocolat du bulot original Baie de Granville. Les prémices d’une histoire que le praliné aux éclats de florentin va partager avec la Praire, un caramel à la vanille fermé à la cassonade pour varier les plaisirs. Présentés dans des bourriches, ces délicieux produits partent déjà conquérir les marchés de proximité.

Revenons sur votre parcours

Responsable réceptionniste dans un grand hôtel parisien, Anne a convaincu Laurent, alors chef de partie en pâtisserie au sein de la brigade de Pierre Gagnaire, de venir s’installer en Normandie. La démarche ne fût pas simple, car passer du dessert à l’assiette au mets disposé en vitrine fut un peu frustrant, pour lui, au début; mais le talent de Laurent s’est fait très vite remarqué. Cela fera 17 ans que LA TENTATION a ouvert à Donville-Les-Bains et 5 ans que le second pas de porte a vu le jour au 28, rue Paul Poirier.

Au laboratoire, une équipe soudée s’est constituée autour de Laurent qui a su dupliquer son tour de main auprès de Thomas, son apprenti devenu ouvrier. « Thomas, c’est un mini Laurent jusqu’au caractère! » lance Anne, le sourire en coin. Et le caractère est une pièce maitresse chez les ZASTAWNY !

Une ambition partagée

Un an après leur arrivée à Granville, Anne a tout de suite voulu lancer un produit typique. Après un brainstorming familial,  le bulot de Granville est apparu comme une évidence et  le dépôt de marque à  l’INPI a suivi.

Ce fût une démarche de longue haleine pour avoir toutes les autorisations y comprise celle de l’utilisation de la marque Granville Normandie qui venait tout juste d’être créée.

Face au succès de ce nouveau produit, Anne, toujours très enthousiaste, a voulu renforcer l’identité de LA TENTATION en revisitant les proportions des codes couleurs de l’enseigne et les appellations diverses du savoir-faire de son mari, pour renforcer sa communication et déployer de  nouveaux supports. Un pari réussi qui a séduit les prospects que Cindirella a rencontré lors de salons, ou au sein de comités d’entreprises, dans le cadre de son contrat de professionnalisation. Cette jeune Granvillaise, diplômée d’un BTS assistante manager,  est d’abord entrée à LA TENTATION pour un emploi saisonnier. Elle a saisi l’opportunité d’élargir son bagage professionnel en se tournant vers la communication, secteur qui l’a toujours intéressé.

En offrant cette opportunité à Cindirella, Anne a ainsi constitué un duo de deux battantes  complémentaires, très investies, qui semblent respectivement ravies de travailler ensemble.

Les partenariats régionaux tout juste développés, Anne pense déjà à présenter ses produits AU BON MARCHÉ. Un rêve qui lui tient à cœur, tout comme le développement à l’international.

Et pourquoi pas  ?

Lors de sa présence au Salon de l’agriculture sur le stand de la Manche Normandie, Anne a rencontré le président de Région, Hervé Morin, et en a profité pour lui exposer ses ambitions. Suite à un rendez vous avec l’ADN, la nouvelle agence de développement pour la Normandie et CCI International Normandie, Anne a rejoint un programme d’accompagnement des primo-exportateurs pour la structuration de son projet export. Dans le cadre de ce programme, Anne est accompagnée par Stéphanie Dolpierre, conseillère en développement international référente dans la Manche au sein de CCI International Normandie et basée à la CCI de Saint-Pair-sur-mer  afin d’ordonner les étapes et de garantir la mise en œuvre de ce grand projet. Une évaluation de la capacité à exporter de l’entreprise a d’abord été réalisée au travers d’un diagnostic export ainsi qu’un ciblage marché afin de sélectionner les marchés porteurs.

Avec son mari, Anne s’est rendue aux Journées de l’International organisées chaque année par CCI International Normandie en décembre,  qui leur ont permis  de rencontrer des experts pays et l’ont décidée à se tourner vers l’Irlande. Un chargé de mission d’A la Tentation s’est alors rendu à Dublin afin d’amorcer une étude de marché sur le terrain ainsi qu’une première identification de partenaires potentiels qui seront exploitées par un stagiaire de la FIM CCI Formation de St Lô. L’objectif  est de  lui permettre de définir le potentiel marché  en vue d’une première mission de prospection. Ce stagiaire va également appuyer Anne dans la préparation de son offre commerciale à l’export, en concertation avec Stéphanie Dolpierre. Un autre point important est la formation. Afin de maitriser les techniques de commerce international, Anne s’est inscrite aux ateliers Business Export organisés par CCI International.  L’export prend du temps et impose rigueur et méthode.

Si je parviens à intégrer le projet de groupement export agro-alimentaire porté par CCI International Normandie, la Chambre Régionale d’Agriculture de Normandie et  l’ADN, je pourrai alors faire appel à une force commerciale par le biais d’un V.I.E qui se chargera de développer le marché. Je suis à la fois impatiente et consciente que tout cela ne peut pas se faire du jour au lendemain mais j’y crois car le produit plaît et Laurent est prêt à relever le défi

Dotée d’un esprit de famille et d’une ambition à toutes épreuves, Anne amorce un tournant pour LA TENTATION et souhaite que ses produits prennent leur juste place dans la sphère de la gourmandise…..